Programme > Jeudi 21 novembre

Télécharger le programme complet

Matin : Littérature (Amphi MRSH)

  • 9h : Ouverture du colloque  :  Anne Schneider, Université de Caen-Normandie
  • 9h15 - 9h45 : Ouverture en poèmes : « L’autre c’est moi » de Dotoli Giovanni, Université de Bari Aldo Moro, Italie

 « Utopies, réalités ou dystopies d’aujourd’hui : comment écrire les migrations ? »
Modératrice : AMarie Petitjean

  • 9h45 – 10h15 : Khalil Khalsi, CéLAT, Université du Québec à Montréal : « Les migrants n’existent pas. De l’inhospitalité des régimes de figuration »
  • 10h15 – 10h45  : Ana Isabel Labra Cenitagoya, Université d’Alcala, Espagne : « Fuir le monde pour mieux le cerner. Le traitement utopique du thème des réfugiés dans la narration contemporaine en langue française. »

PAUSE

 

11h05 – 12h25  : Table ronde – Paroles de migrants au théâtre
Modératrice : Marie Cleren

  • Claire Lechevalier, Professeure de littérature comparée, Université de Caen-Normandie 
  • Violaine Houdart-Mérot, Professeure émérite de langue et littératures françaises à l’Université de Cergy-Pontoise, « Faire entendre la voix des migrants au théâtre »
  • Christophe Tostain, dramaturge, metteur en scène, Cie Du Phénix
  • Katell Bidon, Directrice duThéâtre de La Renaissance, porteuse du projet « Migrations »

REPAS : Restaurant universitaire du campus 1

 

Après-midi :

ATELIER 1 (amphi MRSH) : L’écriture de la migration comme onde de choc
Modératrice : Claire Lechevalier

 ATELIER 2 (salle des Actes) : A la croisée des genres
Modérateur : Giovanni Dotoli


  • 14h – 14h40 : Monica Venturi Delporte, Université Jean Moulin Lyon 3. « S’il te plaît, dessine-moi l’horreur », La migration dans les bandes-dessinées et les graphic novels italiens »
  • 14h40 – 15h20 : Christine Frotin-Bouilly, Université de Toulouse : « Ecriture de la migration : l’onde de choc dans les romans de Laurent Gaudé »
  • 15h20 – 16h : Kahtleen Gyssels, Université d’Anvers, Belgique « Migrations normandes d’auteurs en déshérence : Le Moulin d’Andé comme résidence de pratiques artistiques tragiques (post-Shoah et post-abolition, post-colonie et post-modernismés) »
  • 14h – 14h40 : Mme Makropoulou Polytimi, Université Aristote de Thessalonique, Grèce : « Le thème de la migration en atelier : de la photographie humanitaire à la création littéraire »
  • 14h40 – 15h20 : AMarie Petitjean, Université de Cergy-Pontoise « « Trajet du « nous » dans le récit contemporain : Yvan Pommaux, JMG Le Clézio, Leonora Miano.
  •  15h20 – 16h : Lila Lamrous, Université Clermont-Auvergne : « Pour une « poéthique » active de la migration » 

 PAUSE

16h15 - 17h : Rencontre avec Marc Alexandre Oho Bambe, auteur de Les lumières d'Oujda ne s'éteindront jamais (à paraître 2020) et Le chant des possibles (2014)
Modératrice : Virginie Brinker

 17h - 18h : conférence (Amphi MRSH) : Georges Banu, Université de Paris 3, Sorbonne-Nouvelle :

« La pratique théâtrale et les défis de l’exil »
Modératrice : Chantal Meyer-Plantureux

19h : BUFFET (MRSH)

 20h30 – Spectacle théâtral à la Maison des Etudiants campus 1 (MDE)

Mathéi Visnièc, Migraaaants, On est trop nombreux sur ce putain de bateau, mise en scène par Françoise Labrusse, cie La Malle-Herbe, durée : 1 h 50

 

 

 

 

Personnes connectées : 1